mercredi 1 avril 2015

Film Tangapico







Je vous parle encore un fois de l'album Tangapico, et après... vacances !

Voici un petit film que j'ai eu envie de faire pour rentrer dans les paysages du livre, les voir défiler comme Marcus à bord du Christo Valdès. À force de faire des albums je deviens jalouse de ceux qui font des dessins animés et qui peuvent rythmer leurs images sur du son et rentrer dans les décors.

J'avais envie de montrer les musiques que j'écoutais en boucle pendant que je peignais :

En première partie c'est " Cumbia sobre el Mar " du projet Quantic presents Flowering Inferno
le morceau est tiré du disque " Dog with a Rope" au label Tru-Thoughts. Parfait pour s’immerger dans l'ambiance Colombienne. Ici c'est juste un extrait, à écouter en entier avec les chants !

La deuxième partie est le titre " Arawi " de Luzmila Carpio, de l'album Yuyay Jap'ina Tapes au label Almost Musique. Pour ceux qui ne connaissent pas, Luzmila Carpio est une chanteuse bolivienne, les textes sont pour la plupart en quechua. En plus de sa musique que j'adore, elle a du mérite dans plein d'autres domaines... je ne vais pas recopier sa bio, mais c'est une belle découverte. Je vous recommande ses deux disques !

La vidéo a été réalisée à quatre mains avec Julien Thomas.
Merci à lui, pour ce long travail et pour les milliers de cacahuètes au wasabi que je lui ai piquées pendant le montage.
Pas d'inquiétude : elle ne révèle rien de l'histoire. Ce n'est que contemplatif, le rythme est aussi lent que la remontée d'un fleuve en bateau vapeur...

Si vous avez 5 minutes, merci de la regarder en HD !!!
( sinon c'est vraiment très très laid ...)

Tangapico chez votre libraire


Tangapico sort en librairie aujourd'hui !




























mercredi 25 mars 2015

Tangapico - Recherches

Je profite de mon blog pour montrer les images qui ne sont pas dans l'album.
Les croquis, chemins de fer, crayonnés... pour ceux que ça intéresse !


Le Tangapico est un fleuve fictif, mais il serpente dans un paysage qui fait penser à l'Amazonie.
C'est pas toujours que l'on peut utiliser ses propres photos et croquis de voyage pour faire les illustrations d'un album, et j'en ai bien profité. Ci-dessus et dessous, des petits croquis que j'ai fait en remontant l'Amazone il y a 5 ans, à bord d'un beau bateau blanc...



Pour le Christo Valdès, le bateau vapeur du livre Tangapico, je me suis donc inspirée du bateau que j'ai pris avec l'amie Lucie sur l'Amazone. Je dois rendre à César ce qui est à César: toutes les photos sont celles de Lucie, car j'ai perdu mon appareil photo après plus d'un mois de voyage :'-(





 




 
C'est le même bateau, à deux changements près, notre pont était beaucoup plus chargé :


Et surtout, il ne s'agissait pas d'un bateau vapeur. Du coup j'ai fait un mélange entre "mon" bateau et celui du génialissime film de Herzog : FITZCARRALDO.





(étape 1 : chemin de fer )



(étape 2 : crayonné)


(étape 3 : illustration, gouache et aquarelle)







Pour la jungle, tout pareil : je me suis beaucoup inspirée de mon voyage.
Ci-dessous une petite aquarelle que j'avais faite sur le bateau (déjà montrée il y a un moment).


Et quelques photos du Brésil et de la Colombie ... ( merci Lucie ! R.I.P. mon cher appareil photo...)






















Bien avant ce voyage, j'avais campé 2 mois dans la jungle Gabonaise. Sublime forêt équatoriale : sa biodiversité est sans doute l'une des plus élevées de la planète.
(En parlant de ça je conseille le très beau livre Plaidoyer pour la forêt tropicale de Francis Hallé !)
J'avais fait quelques dessins sur place, c'est vieux ( il y a 8 ans, oui, ça date...)




Gouache faite en rentrant du Gabon :



Bref, j'ai pris tout ça, fait un mix, ajouté des couleurs plus vives parce que je ne peux pas m'en empêcher et ajouté les animaux qu'on aimerait voir plus nombreux et croiser plus souvent (quoique)...




















Je finis avec le chemin de fer (pas trop dans l'ordre, pas complet, et il y a eu des modifications depuis).









mardi 24 mars 2015

Tangapico




















































La semaine prochaine, l'album " TANGAPICO " sera en librairie.
Il est écrit par Didier Lévy, et édité chez Sarbacane.
On suit le petit Marcus à travers la jungle, à bord du grand vapeur Christo Valdès.
En remontant le courant du fleuve Tangapico, l'enfant découvre ce que son pays peut lui offrir,
en dehors de la ville où il a grandi.










 




Marcus devait prendre le vapeur et remonter le fleuve Tangapico
jusqu’à sa source pour retrouver son père, le temps des grandes vacances. 
458 kilomètres de navigation, seul ou tout comme, 
au milieu des moustiques, des crocodiles et des lianes.
Marcus avait 9 ans, pas vraiment une âme d’aventurier,
 et une sacrée envie de pleurer à l’idée d’être séparé de sa mère, 
qui lui adressait de grands signes d’adieu depuis le quai.

































... La suite avec d'autres images prochainement!